Je me mets à l’écoute de podcasts.

J’ai commencé il y a peut-être un an ou deux avec Pod en Stock (et le très éphémère podcast de la Blogothèque dont on peut écouter le second opus ). Mais dernièrement j’en ai trouvé plusieurs autres intéressants dont ces deux-là :

Movie Maniacs, de mon point de vue, le pendant audio du magazine Mad Movies, qui est l’unique magazine que j’achète tous les mois. Par contre, les animateurs ne disent jamais où ils dénichent leurs infos et la matière de leur dossier. La Wikipedia est une de leurs sources, puisque que j’ai entendu des extraits d’articles « verbatim », mais ils n’en parlent jamais. Dommage. L’émission est très bien ficelée cependant. Merci à l’équipe !

Fonky Stuff, la bien nommée, qui propose une fois par semaine une très efficace sélection de funk et de soul. L’accent que prend l’animateur dès qu’il prononce un nom anglais est proprement insupportable, il ne prépare pas les infos sur les artistes avant son émission mais il a le mérite de coller une patate d’enfer quand on l’écoute ! Merci Paulo !

Allez, on sort les boules à facettes et les couteaux de boucher !

Publicités

Eté à Rennes

Je suis engagé en CDI dans la dernière crêperie dont j’ai parlé. L’équipe est bien et le patron est un être humain. Extraordinaire ! 🙂 En gros, le boulot va bien sauf que je suis pratiquement toujours sur les rotules.

J’ai une nouvelle amie. Ben non, je n’en dirai pas plus. 😛

J’ai vu Superman Returns. C’est correct mais le film manque cruellement de consistance. Vus également, La colline a des yeux, nouvelle version, et Boogeyman, qui m’ont tous deux laissé une bonne impression, ainsi que Conversasions with other women, avec Helena Bonham Carter et Aaron Eckart, vraiment très beau.

CyTo News

Histoire de poster un peu quand même je viens raconter un peu ma vie.

En ce moment, je fais des extras dans des restaurants, plutôt des crêperies, d’ailleurs. Après une semaine sympa dans une crêperie au décor contemporain, plus IKEA que mamie Soazig si vous voulez, je suis maintenant, et jusqu’à fin juin dans une crêperie-pizzeria-saladerie tout aussi sympa puisque le décor y est du même genre. Globalement, ça se passe bien. Le patron reste super gentil alors que j’enchaîne les gaffes. Et hop, je glisse et explose une bouteille de pili-pili sur le sol. Et hop, je me vautre dans l’escalier et rattrape une galette à même mon tee-shirt. Bonheur ! 🙂

Côté loisirs filmiques, je suis allé voir Chromophobia, Silent Hill et X-Men III. Dans l’ordre : très bien, bien et peut mieux faire.
Au coin lecture, je me plonge dans Le Pistolero, Les Robots et je relis Le crepuscule de Briareus.

A plus.

Cinéphilie pas chère !

En fouillant un peu la Toile à la recherche de contenus téléchargeables légalement, j’ai trouvé deux sites très intéressants.

Le premier c’est Public Domain Movie Torrents. Comme son nom l’indique, on y trouve des adresses torrents de films dont les droits ont expiré. À ne pas rater, le Nosferatu de Murnau, Night of the Living Dead de Romero ou encore Santa Claus conquers the Martians. Véridique ! Mais il vous suffira de creuser un peu pour trouver d’autres grands classiques (The Last Man on Earth, par exemple), de bonnes séries B, des séries tout court et, bien sûr, de bon gros nanars… Le gros point positif de ce site, c’est que chaque film est disponible en différents formats. On commence par le bon gros DIVX d’environ 700 Mo (sauf pour Metropolis… ;-)) puis on passe à un panel de fichiers, qui pour PSP, qui pour iPod ou encore, plus génériquement, PDA. Bonnes séances !

Le second se trouve être tout simplement la Internet Archive. C’est tout bête mais je n’avais jamais pris le temps de regarder de ce côté. Le gros désavantage, par rapport au premier site, c’est que les vidéos sont disponibles soit en petit DIVX de piètre qualité, soit directement en qualité DVD donc il faut de l’espace disque… Sinon, on y retrouve globalement tout ce qu’on peut trouver sur Public Domain Torrents et, évidemment, bien d’autres choses, et pas seulement des films. Mais du côté de ceux-ci, et notamment dans la section Feature Films, on va trouver plein de bonnes choses : Atom Age Vampire, Beat the Devil, et plusieurs séries comme Dick Tracy ou Radar Men from the Moon.

Bon, ça, c’est fait.

Est-ce que quelqu’un dispose d’un système pour passer une journée de 24 heures à 48 ? Personne ? Bon, c’est décidé, je ne dors plus. 😉

Rocky Balboa est toujours là !

Comme je n’ai pas Internet chez moi, je n’ai découvert que la prod de King Kong avait un blog qu’après avoir vu le film. Crotte de bique. Donc je me rabats sur un truc moins glorieux.

Pour les fans de Sylvestre, sachez que Rocky renfile ses gants.

La production a monté un blog [en] qui donne l’occasion de suivre un peu l’actualité du tournage. C’est évidemment un peu vide pour le moment mais espérons que ça s’étoffera. L’accent chewing-gum étasunien de Stallone est impayable.

Si tu es goth et que tu aimes les vieux flims.

Et bien regarde Incubus [en].

En faisant une recherche pour savoir quel acteur connu avait joué dans ce film entièrement tourné en espéranto [fr], je suis tombé sur la page IMdB [en] du film et l’unique commentaire sur Incubus contient cette phrase :

A macabre footnote: within a year, both the actress who portrayed Shatner’s sister and the actor who played the incubus would commit suicide.

Trop dark, non ?

Sinon, l’acteur en question est William Shatner. Oui, oui, celui de Star Trek. Le monde est formidable. On pourrait presque répandre l’espéranto parmis les Trekkies [en] grâce à ce film. Mouahahahahahaha ! Je suis un génie. 😉